Voir la version complète : tenue de route sur neige de la C5 II BERLINE



toto
07/01/2010, 12h06
veuillez indiquer si votre C5 II BERLINE, ce comporte normalement sur la neige(comme les autre voiture)

Red rabbit
07/01/2010, 12h19
Reprise de mon post du topic "conduite sur neige :

Je ne comprends pas trop vos échanges et vos jugements ...

Certes, j'habite en Alsace et ici on est habitué à la neige sur les routes et à la conduite sur neige.

Mi décembre, on a eu un épisode neigeux, justement le jour où j'avais rendez-vous pour changer les pneus de la voiture.

J'ai donc commencé la matinée en pneus été (certes neufs ...) et je considère que le comportement de la C5 était sain, guère différent de celui de ma Laguna auparavant.

Certes, il faut rouler avec un œuf sous le pied, beaucoup anticiper, avoir des gestes fluides (surtout pas d'à-coups, ni sur la direction, ni sur les freins, ni sur la boite).

Dans ces conditions la C5 glisse un peu et patine, mais ni plus, ni moins que des véhicules concurrents en traction avant avec un poids équivalent et des pneus de taille similaires.

Seul peut-être le centre de gravité un peu haut peu engendré un peu plus "d'embarquement".

Et bien sur, je n'avais surtout pas déconnecté l'ESP (à faire uniquement au démarrage sur neige épaisse et non tassée pour que les roues patinent et "labourent" la neige).

L'après midi, après changement des pneus (4 Dunlop SP WINTER SPORT M3 en 245/45/18 sur jantes alliages d'origine), ça a été le jour et la nuit ...

Plus de problèmes d'adhérence, de motricité, plus de dérive ...

Hier soir, je suis rentré chez moi tardivement avec de la neige sur route et sur l'autoroute (déneigement en cours, mais ils étaient pas encore passés sur le tronçon que j'empruntais).

35 kms sans le moindre soucis, en toute tranquillité et surtout en toute confiance.

Boite en position neige, et malgré le gros couple du V6 HDI, pas de patinage, pas d'embardée, tranquille ...

Bon certes, je roulais en souplesse et calmement, j'ai pris mon temps (pas plus de 75 km/h sur l'autoroute), mais jamais je n'ai eu le sentiment d'insécurité et d'une voiture savonnette !

Regardez plutôt au niveau de vos pneus, de leur qualité de gomme et surtout de leur usure ...

Maintenant, sur une pente verglacée, il n'y à guère de solution, si ce n'est de tenter de descendre au pas, avec une roue sur le bas coté.

Daniel33
07/01/2010, 12h24
Et bien je viens d'étrenner la voiture sur la neige et le verglas ce matin.
Sur Bordeaux c'était folklo ce matin -4 à 7heures et -1 à 9 heures en centre ville, la neige tassée faisait un beau miroir.
Je n'ai pas eu l'impression d'insécurité. La voiture c'est bien comporté.
C'est vrais que sur du dévers la voiture à eu tendance à glisser par l'arrière.
J'ai trouvé la voiture bien moins à l'aise sur la neige que mon ancienne C5 mais sans plus. L’ESP a fait son travail ainsi que l’ABS une fois.

Maleterre
07/01/2010, 14h46
Je n'ai pas beaucoup d'expérience de conduite sur la neige étant parisien depuis qq années. Dans tous les cas, pdt ces vacances de Noël, ds l'Est, équipé de 4 pneus hiver, je n'ai eu strictement aucun problème ni ressenti désagréable. En étant prudent, je suis passé partout même quand les routes n'étaient pas déneigées.

Je rejoins donc ceux qui disent que si problème il y a cela vient :
1) des pneus : été / hiver & largeur du pneu (225 la plupart du temps, voire 245)
2) du poids de la voiture aux limites

Croisière jaune
07/01/2010, 14h57
Normandie enneigée.
Sur neige fraiche c'est convenable ; les béquilles électroniques rattrapent bien surtout en accélération en roulant sur plaques de neige éparses. Le train arrière peut se dérober un peu. Prévoir des trajectoires (et de la place) amples pour rattraper une dérive corrigée par ESP ; l'engin est lourd et les pneus larges jouent en défaveur de la figure de style escomptée ; seule une très faible allure convient ; on est loin de pouvoir s'amuser comme il y a 30 ans en 155 13 65 ! Mais cela n'a fait qu'empirer depuis... et progressivement.....car je me suis déjà fait la réflexion au fur et à mesure que je montais en gamme ( 155 puis 175 puis 195 et 205 et maintenant 225 voire pour certains 245 ! A quand le 365 ?

Un peu comme l'un de nous l'a dit dans un autre post regardez la largeur des pneus des voitures du rallye des Mille Lacs ! Des roues de vélo.

Sur neige tassée tout se complique mais dans la concurrence ce n'est guère mieux et je l'ai constaté ces jours-ci avec des collègues. Le plaisir de rouler sur la neige a un peu fondu.

Sur verglas je n'ai pas testé ; soyez en bons termes avec Saint Christophe.

Red rabbit
07/01/2010, 15h35
Normandie enneigée.
Sur neige fraiche c'est convenable ; les béquilles électroniques rattrapent bien surtout en accélération en roulant sur plaques de neige éparses. Le train arrière peut se dérober un peu. Prévoir des trajectoires (et de la place) amples pour rattraper une dérive corrigée par ESP ; l'engin est lourd et les pneus larges jouent en défaveur de la figure de style escomptée ; seule une très faible allure convient ; on est loin de pouvoir s'amuser comme il y a 30 ans en 155 13 65 ! Mais cela n'a fait qu'empirer depuis... et progressivement.....car je me suis déjà fait la réflexion au fur et à mesure que je montais en gamme ( 155 puis 175 puis 195 et 205 et maintenant 225 voire pour certains 245 ! A quand le 365 ?

Un peu comme l'un de nous l'a dit dans un autre post regardez la largeur des pneus des voitures du rallye des Mille Lacs ! Des roues de vélo.

Sur neige tassée tout se complique mais dans la concurrence ce n'est guère mieux et je l'ai constaté ces jours-ci avec des collègues. Le plaisir de rouler sur la neige a un peu fondu.

Sur verglas je n'ai pas testé ; soyez en bons termes avec Saint Christophe.

Mais tu es en pneus été, je suppose ...

On en revient toujours à cette histoire de pneus !

Croisière jaune
07/01/2010, 16h49
Mais tu es en pneus été, je suppose ...

On en revient toujours à cette histoire de pneus !
Oui ! Je connais l'efficacité des pneus neige mais je n'ai jamais engagé la dépense et en trente ans en Alsace, Lorraine, Nord, Jura, Alpes je n'ai jamais rien cassé. Je viens de toucher le bois de mon bureau. Ce n'est pas aujourd'hui que je vais le faire vu le coût exorbitant pour quelqu'un qui ne roule pas professionnellement. En trois ans je ne les userai pas et leur gomme sera devenue dure.
Donc je vais prudemment pendant les vacances et je "chaine" ou "chaussette" si c'est indispensable) ; enfin si je dois absolument rouler chez moi, j'utilise, lorsque les conditions sont extrêmes la 206 de ma femme (je lui pique ses clés:nawa:) ; elle est également en pneus été (la 206, pas ma femme !) mais bien plus à l'aise! :PP

Philippe RAIZER
09/01/2010, 23h45
. En trois ans je ne les userai pas et leur gomme sera devenue dure.
D

C'est de l'histoire ancienne ! les miens ont 10 ans et sont toujours aussi souples et efficaces.
Sans doute plus que les même usés ...

Christian90
25/08/2014, 21h54
Dans l'est, le pneu neige est un peu une obligation, sauf l'année dernière !! :PP

Testé sur neige, l'auto se comporte bien, toujours facilement contrôlable,
même si l'avant décroche plus facilement.
Dans la neige, à condition d'être très léger sur les pédales et rester très souple.
la C5 tracte très facilement, et le système "SNOW MOTION" fait merveille.

Sur la glace, c'est comme tout le parc automobile, avec ou sans pneus neiges, gaffe,
ça GLISSSSSSSE !!!!!!!!!!!!!!! :d