PDA

Voir la version complète : [TECHNIQUE]Tarage injecteurs


hr.hr
11/02/2004, 10h39
salut, est il facile de tarer soit même les injecteurs sur xantia td?
quelqu'un peut il me donner la methode?

pv
11/02/2004, 12h06
Je présume que tu parles de tarage !
C'est très facile, mais il faut disposer d'une pompe à tarer et d'un mano.

fevjoe
12/02/2004, 21h22
Dépose–repose des injecteurs Dépose - Nettoyer la culasse - Déposer: o Les tuyaux d'injecteur o Les tuyaux de retour o Les portes injecteurs o Les rondelles cuivre 1 o Les rondelles pare flammes 2 - Nettoyer les portes injecteurs - Vérifier l'état des protèges injecteurs 3 et les changer si besoin. Repose - Reposer: o Les rondelles pare-flammes en respectant le sens de montage prévu par le constructeur o Les rondelles cuivre neuves o Les portes injecteurs et les serrer au couple de serrage o Les tuyaux de retour de fuites o Les tuyaux d'injecteur


Démontage – Remontage d'un injecteur Démontage Fixer le porte injecteur dans l'étau Desserrer le porte injecteur avec la douille Dévisser l'écrou et retirer les pièces en prenant soin de ne pas faire tomber l'aiguille Repérer le sens des pièces au démontage Tremper les pièces démontées dans le liquide d'essai pour éviter leur détérioration Remontage Sens inverse du montage Serrer l'écrou au couple de serrage (Bosch: 8 daN.m; Lucas: 13 daN.m)


Contrôle des injecteurs démontés Le rôle de l'injecteur est important; c'est le dernier maillon du système d'injection chargé de faire pénétrer le carburant dosé par la pompe d'injection dans la chambre de combustion de chaque cylindre du moteur. Il est en contact avec des températures élevées, dans des conditions de pression, pulvérisation, et orientation très précise, et fiables dans le temps. La cadence de fonctionnement peut atteindre plus de 2 500 injections par minute sur les petits moteurs rapides. De nombreuses questions se posent donc, qui concernent l'entretien, les types de pannes, les méthodes de contrôles, les modifications ou les précautions de dépose repose sur un moteur diesel. Ce chapitre veut répondre clairement et objectivement à toutes ces interrogations. Périodicité d'entretien Les constructeurs considèrent actuellement que le remplacement des injecteurs doit intervenir, selon le modèle de moteur aux environs de: Moteurs rapides VL et petits utilitaires: aux environs de 100 000 km. Moteurs PL: 150 000 à 200 000 km. Moteurs lents (marine, agriculture, groupes divers): 3 000 à 4 000 heures. Remarques - Ces données ont uniquement valeur d'indication. Elles sont liées à l'emploi d'un carburant de qualité correcte, sans présence d'eau ni d'additif, avec un entretien rigoureux du système de filtration; un couple de serrage du porte injecteur sur la culasse respecté, et une absence de surchauffe même momentanée du moteur. - Il est à noter que le fonctionnement incorrect d'un ou plusieurs injecteurs se traduit immédiatement par des signes visibles (fumées); audibles (claquements, cognements); ou mesurables (consommation en hausse, niveau d'huile moteur en hausse). - La pression de tarage et la pulvérisation sont vérifiées périodiquement tous les 80 000 km environ ou après 2 000 h de fonctionnement. • Contrôle du grippage de l'aiguille L'aiguille introduite dans le corps doit retomber doucement par son propre poids sur le siège. Pour effectuer ceci, incliner de 45° le corps de l'injecteur




Contrôle de la levée d'aiguille La levée d'aiguille de l'injecteur à une grande importance sur la qualité de l'injection. La valeur peut augmenter à la suite de réparations successives. Si la levée d'aiguille se trouve réduite, on risque d'avoir une pulvérisation insuffisante. Si au contraire, la levée d'aiguille est trop importante, l'aiguille en se refermant trop lentement laisse pénétrer des gaz de combustion à l'intérieur de l'injecteur qui se calamine trop rapidement. Pour effectuer la vérification, on fixe l'injecteur complet dans un étau muni de mordaches en plomb. On place un comparateur sur la queue de l'aiguille et, à l'aide d'une pince à bec très fins, on mesure le déplacement possible de l'aiguille entre son siège et la cale de butée. Après ce dernier contrôle, assembler définitivement l'aiguille et le corps plongés dans du gazole filtré et les y laisser jusqu'au remontage sur le porte injecteur. Exemple de valeurs à respecter : - Injecteur Bosch DNOSD 230 = 0.6 mm; - Injecteur Lucas RDN 12 SDC = 0.75 à 0.90 mm